lundi 30 janvier 2012

Plantons des arbres fruitiers !



Dimanche, je suis allée chercher au parking d'Artois Comm, (l'immeuble de la communauté de commune), les 3 arbres fruitiers que j'avais commandés dans le catalogue "Plantons le décor" 2011-2012.


Qu'est-ce que l'opération "Plantons le décor" ?


C'est une "initiative d’Espaces naturels régionaux en faveur de la préservation du paysage."
Elle est "coordonnée par le Centre Régional des Ressources Génétiques et est relayée par 18 territoires du Nord-Pas de Calais, partenaires de l’opération." Elle "propose à la population régionale près de 150 espèces d’arbres, d’arbustes et de fruitiers adaptés au sol et au climat du Nord Pas-de Calais." (source http://www.enrx.fr/fr/patrimoine_genetique/le_patrimoine_fruitier/plantons_le_decor )


Quelles variétés choisir ?

Pour choisir mes variétés, j'ai fait confiance au Centre Régional des Ressources Génétiques ( le CRRG). Ce Centre,"s’investit depuis 1985 en faveur de la sauvegarde et de la valorisation des espèces végétales et animales cultivées ou domestiquées dans les campagnes du Nord-Pas de Calais". (source http://www.enrx.fr/fr/patrimoine_genetique/les_missions_du_centre_regional_de_ressources_genetiques )

Il a 5 missions :
- Collectionner et reproduire des variétés fruitières anciennes régionales et inciter les populations à les replanter
- Collectionner et multiplier les variétés légumières anciennes régionales
- Soutenir et sauvegarder les races anciennes régionales
- Promouvoir la biodiversité
- Faire découvrir aux populations les végétaux régionaux.

Je suis donc allée sur le site et, en fonction des détails, des conseils et recommandations donnés pour chaque variété,  j'ai choisi celles qui me conviendraient le mieux parmi la collection fruitière répertoriée.


Quel choix pour mon verger et pourquoi ?

Je dispose déjà de nombreux arbres fruitiers dans mon verger, mais n'avais qu'un seul pommier (Golden) et un seul poirier (Conférence). J'ai donc choisi 2 nouvelles variétés de pommes, la Colapuis et la Reinette de France et une variété de poire, la Grosse Louise.

J'ai choisi la Colapuis et la Reinette de France car elles sont toutes les deux, des pommes à chair ferme, légèrement acidulées, à cuire et "à couteau". Je peux donc les manger crues ou les cuire selon mes envies. De plus, elles sont peu sensibles aux maladies.
La Grosse Louise est une poire "à couteau" juteuse et sucrée, à manger "sur l'arbre" dès septembre, car elle ne se conserve pas longtemps. Elle est peu sensible aux maladies également.

J'ai choisi des arbres à "faible développement" qui ne devraient pas dépasser 3 à 4 mètres de hauteur pour m'éviter des tailles trop importantes.

Evidemment, pour le moment je ne peux pas vous montrer des photos des fruits ! Afin que vous ayez quand même une idée, je vous mets ci-dessous 3 images empruntés au site Espaces Naturels Régionaux Nord Pas-de-Calais :


La Colapuis
(source image : http://www.enrx.fr/fr/patrimoine_genetique/le_patrimoine_fruitier/la_collection_fruitiere/les_pommes/colapuis)




La Reinette de France





La Grosse Louise 
(source image : http://www.enrx.fr/fr/patrimoine_genetique/le_patrimoine_fruitier/la_collection_fruitiere/quelques_poires/la_grosse_louise)



En allant chercher mes fruitiers, j'ai rencontré M. Delsert, le pépiniériste de la région qui a fourni les arbres. Il m'a conseillée de les planter de suite, malgré le froid, ce que j'ai fait. Moi, j'avais plutôt envie de les mettre en nourrice jusqu'à ce que des températures plus clémentes reviennent mais j'ai écouté son conseil, après tout, c'est lui le spécialiste ! J'ai quand même protégé le pied des arbres avec des morceaux de carton et de vieux draps et j'ai recouvert le tout de petits branchages. J'espère que cela suffira pour les protéger car des températures de - 15° sont annoncées dans les prochains jours.






vendredi 27 janvier 2012

La nature poétique racontée et peinte par Edith Holden



Je viens de terminer la lecture du livre  d'Edith Holden, "Journal champêtre".

Ce livre est le compte-rendu, jour après jour, des promenades, en 1906, de cette naturaliste. En plus des descriptions riches et poétiques de ses découvertes, tout au long de l'année, le livre est agrémenté de dictons populaires et illustré de magnifiques aquarelles, d'une grande précision. Il faut dire qu'Edith Holden (née en 1871 dans le Worcestershire) était professeur de dessin et travailla comme illustratrice.


Jean-Marie Pelt, professeur émérite de biologie végétale et de pharmacologie à l’Université de Metz, président de l’Institut européen d’écologie,(dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, dans l'article "Jean-Marie Pelt, Les dons précieux de la nature") a préfacé ce livre. Voilà un extrait de ce qu'il en dit :

" J'ai beaucoup aimé le livre d'Edith Holden, hymne formidable à la beauté. [...] C'est parce que j'ai trouvé dans ce livre un rappel et un signe de cette beauté première du monde et de sa fraîcheur que j'ai aimé en faire durant quelques jours mon livre de chevet, dégustant avec parcimonie les sucs rafraîchissants et toniques pour l'esprit et le coeur qu'il distille subrepticement. Pour le modeste naturaliste que je suis, quel bonheur de croiser l'art et la science, le savoir du zooliste ou du botaniste avec l'art du dessin ! C'est tout cela qui nous est offert ici, et je vous convie à y trouver le même bonheur que j'y ai trouvé moi-même. Bonne lecture, mais aussi bonne promenade à tous !"






Comme Jean-Marie Pelt, j'ai vraiment aimé ce livre. Il était d'une lecture très reposante, permettant de se déconnecter de la vie trépidante et de destresser. Je serais tentée de le comparer à une séance de méditation. Les mots qui me viennent à l'esprit après sa lecture, sont calme, volupté, douceur, enchantement. Les textes sont beaux et détaillés et les aquarelles sont vraiment d'un réalisme et d'une précision époustouflantes.

Voici un petit extrait, pris au hasard :

"24 février
Suis allée à bicyclette à Packwood par Solihull et Bentley Heath.
Suis passée à côté d'une colonie de corneilles toutes très occupées à reconstruire leur nid en jacassant à qui mieux mieux. Vu un petit rouge-gorge rassembler des matériaux pour faire son nid sur le talus et plus loin une grive, avec une becquée de brins de paille. Partout les branches de saule sont couvertes de boules de duvet blanc et les chatons de l'aulne apparaissent très rouges. Dans le jardin de Packwood, le long du cimetière, il y avait d'innombrables perce-neige dans les bordures. J'en ai rapporté un gros bouquet.
Le fermier qui vit à cet endroit m'a fait voir un petit agneau, l'un des trois frères nés ce matin. Je l'ai pris dans mes bras ; il n'avait peur de rien et pointait son petit museau noir vers ma figure. Pour rentrer à la maison, j'ai fait onze kilomètres dans une tempête de neige et de grésil."

C'est vraiment un cadeau parfait pour les amoureux de la nature.






mercredi 25 janvier 2012

Bio et local en restauration collective : c'est possible !

Dans ce reportage vidéo, vous verrez que proposer du bio et du local en restauration collective, c'est possible.
Ce n'est qu'une question de volonté, et même de bonne volonté de la part de tous les acteurs impliqués dans cette démarche.

La Champagne-Ardenne nous montre le chemin. J'espère que de nombreuses autres régions suivront leur exemple.





Bio et local en restauration collective : c'est... par developpement-durable




vendredi 20 janvier 2012

Des toilettes sèches portatives, rapides à réaliser

Après vous avoir expliqué ce qu'était des toilettes sèches, puis vous avoir proposé un plan de toilettes sèches, aujourd'hui je vais vous présenter des photos de Mes Toilettes sèches.



J'ai volontairement choisi un système léger et simple pour ne pas dire rudimentaire.

Pourquoi cette solution ?

J'étais confrontée au problème suivant : je désirais depuis longtemps installer des toilettes sèches mais une grande partie de la famille est réfractaire à l'écologie, alors leur proposer ces toilettes lors de leurs visites, il n'en était pas question !

Je suis déjà considérée, par une partie de mon entourage, comme une moitié de sorcière (je me soigne avec des plantes !), de chiffonnière (je recycle beaucoup), d'illuminée (je suis végétarienne et je mange bio !). Là je risquais de ne plus les voir du tout et peut-être même, risquais-je l'internement d'office en hôpital psychiatrique pour folie ! (j'exagère, mais pas tant que ça finalement...)

Il me fallait donc un système démontable et transférable rapidement au sous-sol, afin d'éviter les leçons de morale, les remarques désobligeantes et les disputes stériles.

Je n'ai pas honte de mes opinions, ni de ma façon de vivre, mais j'ai horreur des conflits incessants qui sont sources de stress inutile.


Comment réaliser des toilettes sèches portatives ?

J'ai pris une vieille chaise et un seau (nettoyé et désinfecté) de récupération.

J'ai poncé la chaise et j'ai fait un trou à l'intérieur d'un diamètre légèrement inférieur (1 cm de moins) à celui du seau.







J'ai recouvert la chaise d'une couche de peinture à l'ocre faite maison.
Et là, catastrophe, la peinture a fait se soulever les fibres du bois qui n'est pas de bonne qualité !
Le siège était donc devenu tout rugueux ! Cela allait donc être inconfortable à l'utilisation !

J'ai donc du me résoudre à passer du vernis marin (dit vernis à bateaux) : 1 couche sur toute la chaise et 2 couches sur le siège. Heureusement, il m'en restait un fond de vieux pot au fond du garage que j'avais conservé n'ayant pas trouvé de moyen satisfaisant pour m'en défaire sans polluer.



J'ai ajouté un couvercle et voilà c'est fini.



Il y a suffisamment de place dans mes toilettes pour installer la chaise sans trop gêner le WC classique, que je continue d'utiliser pour la "grosse commission", pour le moment. A terme, je compte installer, (après débroussaillage d'un petit morceau de terrain), un deuxième composteur qui servira pour la vidange des toilettes sèches, et à partir de là, je pourrais me passer totalement de mon WC classique.

Ce petit bricolage représente à peine une après-midi de travail en tout (sans compter le temps de séchage de la peinture et du vernis).

J'ai prévu d'ajouter, par la suite, une lunette de WC sur le siège, quand je changerai celle de mes toilettes traditionnelles.

J'utilise de la sciure de bois mélangée à des rouleaux de papier toilettes et essuies-tout vides (coupés en petits morceaux) comme litière.



Après une petite journée de rodage pour perdre les anciennes habitudes, j'avoue que maintenant je suis entièrement satisfaite de mes toilettes sèches : pas de saletés, pas d'odeurs et des "déchets" supplémentaires pour mon compost.

Alors, maintenant que ce dossier sur les toilettes sèches est terminé, c'est à vous de jouer !
Créez vos propres toilettes sèches et surtout n'oubliez pas de m'envoyer des photos !

mercredi 18 janvier 2012

Louis De Funès était un pionnier de l'agriculture bio !

Tout le monde connaît Louis de Funès, mais peu de personnes savent qu'il était un pionner de l'agriculture biologique.

Lors d'une interview de 1972 faite dans son jardin, il expliquait qu'il cultivait son potager et son verger en bio depuis déjà 2 ans. 

Cette vidéo, proposée par l'Ina, est très courte, mais elle nous permet de découvrir une autre facette de la personnalité de Louis de Funès, un passionné de jardinage bio.







lundi 16 janvier 2012

Résolutions 2012 : 2 Utiliser des toilettes sèches (2ère partie)

Comme je vous l'ai promis dans la première partie de cet article sur les toilettes sèches, nous allons maintenant passer à la pratique avec la construction.


 Voici un plan détaillé pour construire vos toilettes sèches :




Vous voulez savoir comment j'ai réalisé mes toilettes sèches ? Je vous expliquerais cela dans un prochain article....

vendredi 13 janvier 2012

50 ans d'électricité, 500 000 ans de radioactivité

Aujourd'hui je vous propose une vidéo saisissante de Brian Rich qui retrace l'histoire du nucléaire civil, du premier réacteur américain à l'apocalyptique conclusion des explosions de Fukushima en passant bien entendu par Tchernobyl.



Comment peut-on encore être pour le nucléaire actuellement ? Sortir du nucléaire est possible, à condition qu'il y ai une véritable prise de conscience et une forte volonté politique, ce qui ne paraît pas être le cas malheureusement. Aujourd'hui, on ne peut plus dire "on ne savait pas" ou "ça n'arrive qu'aux autres, nous on ne risque rien" !

mardi 10 janvier 2012

Résolutions 2012 : 2 Utiliser des toilettes sèches (1ère partie)

Tout d'abord, voyons ce que sont réellement les toilettes sèches, à quoi ça sert et comment on s'en sert :




Alors, convaincu ?


Dans quelques jours, je vous proposerais donc de passer à la pratique avec un plan détaillé pour construire des toilettes sèches...

dimanche 8 janvier 2012

Une maison en palettes de récupération, c'est possible !

On peut vraiment tout faire avec des palettes, y compris construire une maison. Plusieurs modèles existent.

J'ai choisi de vous proposer une vidéo du modèle le plus simple à réaliser.
De plus, en réduisant la taille, cela peut faire un bel abri de jardin.






mercredi 4 janvier 2012

Résolutions 2012 : 1 faire attention à son empreinte écologique

Le début d'année est le moment où l'on prend de bonnes résolutions.
La première bonne résolution que je vous propose est de faire attention à votre empreinte écologique. Pour cela, il faut d'abord la calculer :







Mes résultats au test :

Alimentation : 4000 (végétarienne + potager)
Eau : 200
Electricité : 5000
Ordures : 6000 (compost, recyclage)
Papier : 3000 (je lis beaucoup !)
Transport : 6000
Chauffage : 6000 (bois, charbon, un peu d'électrique)
Total : 30200

Soit 3,02 hectares ! C'est pas mal, mais j'ai encore du travail pour arriver à 2,2 hectares.

lundi 2 janvier 2012

Enfin une voiture écologique !

Pour démarrer l'année sur les chapeaux de roues, je vous propose une vidéo qui vous montre comment recycler intelligemment une vielle voiture :






Une belle réalisation de potager public roulant permettant de créer du lien pour un jardinage collectif.




dimanche 1 janvier 2012

Excellente Année 2012

(clipart Microsoft Office)




Je vous souhaite une Excellente Année 2012, remplie



 de santé,



de joie, 


d'amour, 


de bons gestes écolos,


de récoltes fabuleuses dans votre potager et/ou verger,


de belles balades dans la nature,


et de toutes les choses que vous désirez.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...