samedi 31 août 2013

6ème édition du Forum Mondial Convergences



La 6ème édition du Forum Mondial Convergences aura lieu à Paris du 17 au 19 septembre 2013.


Construire ensemble un monde équitable et durable grâce aux nombreux échanges d’idées et de réflexions, voilà le but de ces journées.

Les sujets suivants seront abordés :
  • les inégalités
  • l’insertion et l’emploi des jeunes
  • les modèles de consommation, l’utilisation des ressources et la sécurité alimentaire
  • la pauvreté, la précarité et l’exclusion en termes de logement, d’eau, d’énergie et de services financiers dans les pays développés
  • l’accès à l’énergie et l’accélération des OMD dans les pays en développement.

Seront présents plus de 5000 participants venus du monde entier, 200 organisations partenaires, 300 intervenants internationaux.

Une cinquantaine de conférences thématiques seront proposées, comme par exemple :

  • Les modèles économiques des ONG pour le développement dans les pays du Sud
  • Les 1000 derniers jours : Comment accélérer les progrès dans les pays les moins avancés ?
  • Le monde que nous voulons : Quelles visions pour l’après 2015
  • Grande pauvreté, nouvelle pauvreté : Mal-logement et précarité énergétique et hydrique en France
  • Microcrédit personnel : Un nouvel outil d’inclusion sociale ?
  • Finance solidaire : 30 ans de co-construction, et après ?
  • etc.


Retrouvez toutes les infos concernant ce forum ainsi que le programme complet en cliquant ici : http://www.convergences2015.org

(source image : kit convergences)

mercredi 28 août 2013

Les jardins de l'île de Tatihou



Aujourd'hui je vous propose une visite en vidéo des jardins de l'île de Tatihou.
Ce jardin est très original car Tatihou se trouve sur une île mais pas sous les Tropiques. Il s'agit d'une île du Cotentin et pourtant on y trouve en plus des variétés indigènes, des variétés exotiques.




Retrouvez toutes les infos sur ce jardin sur le site de Tatihou : http://tatihou.manche.fr/



lundi 26 août 2013

Montgolfiades des Flandres du 30 août au 1er septembre 2013




L'association Haze aéro show d'Hazebrouck organise du 30 Août au 1er septembre les Montgolfiades des Flandres.

Comme chaque année, vous pourrez assister à une envolée d'une vingtaine de ballon belges et régionaux.

Des décollages sont prévus matin et soir, en fonction de la météo. Vous pourrez également découvrir le fonctionnement d'une montgolfière.

Et de nombreuses animations auront lieu en même temps sur la plaine de jeux comme par exemple :

- des structures gonflables
- du trampoline
- des initiations au tir à l'arc.

Une buvette sera aussi présente et vous permettra même de vous restaurer.


(source image : clipart Microsoft Office)

vendredi 23 août 2013

Visite des Jardins d'Errand

Dans cette vidéo, Jean-Luc Sacquet nous présente son jardin situé à Saint-Malo-de-Guersac.

Mais, il nous parle également de son métier d'horticulteur bio et nous donne de nombreux de conseils et astuces.





Pour aller plus loin :




mercredi 21 août 2013

Calendrier lunaire septembre octobre 2013



Septembre 2013

Jours Feuilles : 2, 3, 12, 19, 20, 21, 29, 30
Jours Fruits : 4, 5, 6, 13, 14, 15, 23
Jours Fleurs : 1, 10, 11, 17, 18, 27, 28
Jours Racines : 7, 8, 16, 24, 25, 26

Lune descendante du 1er au 12
Lune montante du 13 au 25
Lune descendante du 26 au 30

Repos les 9, 22 (Nœud lunaire)





Octobre  2013

Jours Feuilles : 9, 16, 17, 18, 27
Jours Fruits : 1, 2, 3, 10, 11, 12, 20, 28, 29, 30
Jours Fleurs : 8, 15, 25, 26
Jours Racines : 4, 5, 6, 13, 14, 21, 22, 23, 24

Lune descendante du 1er au 9
Lune montante du 10 au 23 (11h12)
Lune descendante du 23 au 30

Repos les 7, 19 (Nœud lunaire)



Un calendrier lunaire complet reprenant les différentes phases de la lune est disponible au bas de cette page.

lundi 19 août 2013

Sortie de mon nouveau livre : Construction d'une spirale d'aromatiques



Si vous suivez ce blog régulièrement, vous savez que j'ai construit une spirale d'aromatiques, en matériaux de récupération.

Pour vous permettre de faire la même chose, j'ai réalisé un guide, intitulé Construction d'une spirale d'aromatiques,dans lequel je vous explique pas-à-pas, en images, comment vous pouvez vous aussi faire la même chose.

Grâce à la cinquantaine de photos, vous pourrez, vous aussi, réaliser le même genre de spirale d'aromatiques dont vous serez fier et cela pour un coût modique (moins de 5 euros).


Mais pourquoi réaliser une spirale d'aromatiques ?

Une spirale d’aromatiques a de nombreux avantages :

- Construire une spirale en pavés et/ou en briques permet de créer des conditions de chaleur et de sécheresse plus favorables aux plantes aromatiques.

- Les interstices entre les différents éléments permettent aux insectes de circuler et créent des nichoirs artificiels.

- Les plantes sont plus faciles à cueillir car elles sont en hauteur. En étant plus accessibles, elles peuvent être cueillies par tous les temps.


- Lorsqu’elle est bien réalisée, une spirale donne du relief à un jardin et l’embellit.


Vous avez envie, vous aussi de construire une spirale ? Suivez le guide....



samedi 17 août 2013

Un jardin japonais pour méditer

Je vous propose une vidéo d'une visite d'un jardin japonais. Mais cette vidéo détaille également, en fond sonore,  les bienfaits de ce type de jardin.

Donc à regarder mais également à écouter...




mercredi 14 août 2013

T'en as ? Ouais, t'inquiètes et c'est de la bonne !


Avec toutes les pressions exercées par les semenciers, Monsanto et Compagnies et les problèmes de graines illégales car non inscrites au catalogue, on entendra bientôt ce genre de dialogue dans nos ruelles sombres, au fond des parkings ou dans les endroits discrets :

- T'en as ?

- Ouais !

- C'est pas de la merde de F1 au moins ?

- Non, t'inquiètes c'est de la bonne ! C'est de la graine de première qualité ! Et j'ai du choix. Qu'est-ce qui te tente ?

- Ben, j'sais pas trop, j'ai pas l'habitude.

- Alors essaye ça, tu m'en diras des nouvelles.

- C'est quoi ?

- C'est de la bombe, tu verras ! C'est du chénopode Bon Henry. Ca pousse tout seul et ça peut se manger en salade ou cuit comme des épinards.

- Bon, ben j'te fais confiance, alors. Merci. Salut !

- Salut, à la prochaine ! Si tu as des copains qui sont en manque, n'hésite pas à me les envoyer, je leur en donnerai aussi. J'ai plein de variétés anciennes introuvables dans le commerce.



J'espère que ce dialogue n'aura jamais lieu. Mais, j'ai de sérieux doutes, à moins que tous les écolo-jardiniers se mobilisent et se battent pour les semences anciennes, comme certains sont déjà en train de le faire...


lundi 12 août 2013

Récolte de pommes de terre Jeannette



J'ai commencé à récolter mes pommes de terre Jeannette. J'ai aussi des pommes de terre bleues d'Artois, des roses de France et des cornes de Gatte.

Pour le moment je préfère ne pas tout arracher et les stocker, mais les récolter au fur à mesure de mes besoins. Comme les Jeannette sont celles que j'avais planté en premier, et qu'elles ont un cycle de 80 jours, je commence par elles.

J'ai eu une bonnes surprises. j'avais déjà effectué un petit sondage il y a quelques temps et sur ce que j'avais retiré, deux pommes de terre étaient mangées en partie. Je m'attendais donc à quelques pertes, or pour le moment, il n'y a pas de dégâts sur le pied que j'ai récolté.

En retirant simplement le paillage :



En grattouillant un peu plus, à la main :


Je ne sais pas si tous les pieds seront comme celui ci, mais pour le moment cela s'annonce pas mal, non ?


Et vous, avez commencé la récolte de vos pommes de terre ?


vendredi 9 août 2013

La satisfaction d'un bon compost...



Voici un extrait d'un texte de The Therapeutic Garden de Donald Norfolk.

En tant que Guide Composteur, je ne peux qu'être d'accord !

"Seul un vrai jardinier connaît la satisfaction de créer un tas de compost de qualité, qui s'émiette sous les doigts et ressemble à de la tourbe de plus de cent ans, un compost riche, foncé, humide et friable, au parfum légèrement sucré. 

C'est un plaisir primitif, qui nous rappelle que nous dépendons profondément des cycles naturels de la régénération et de la réutilisation. Chaque fois que nous le manipulons, notre tas de compost nous rappelle que la terre n'est pas morte, mais qu'elle bouillonne de vie." 




mercredi 7 août 2013

Construire vous-même, une piscine naturelle c'est possible !




Vous êtes en vacances et vous vous ennuyez ? J'ai trouvé de quoi vous occuper !

Que diriez-vous de construire une piscine naturelle dans votre jardin ?

Vous allez me dire, cela coûte cher ! Et je vous répondrais, oui...mais ! Si vous faites appel à un professionnel cela vous coûtera en effet entre 15 et 75 000 euros ! Sauf, si vous la construisez vous-même !

Bon d'accord cela vous coûtera quand même dans les 3 à 4 000 euros. C'est encore cher mais c'est plus abordable, non ? Ce prix ressemble plus au coût d'une piscine classique.

Evidemment, une piscine naturelle ne se construit pas en une matinée. Cela demande de la réflexion car un certain nombre de paramètres sont à prendre en compte. Il faut aussi être un bon bricoleur et surtout disposer d'un mode d'emploi précis et détaillé.

Ce mode d'emploi existe, il fait 106 pages et contient 272 photos. Il a été écrit par Jean-Pierre Garcia et reprend toutes les techniques utilisées ainsi que de nombreux trucs et astuces pour vous aider à construire votre baignade naturelle.


J'avoue que lorsque j'ai vu des photos de la piscine naturelle qu'a réalisé l'auteur de ce guide, j'ai été bluffé ! C'est la raison pour laquelle je vous en parle aujourd'hui. Cela donne envie ! Si j'avais la place, et un bon bricoleur sous la main, je crois que je me lancerais dans l'aventure.

Alors si construire une piscine naturelle vous tente aussi, vous pouvez télécharger le guide en cliquant ici

(source image : clipart Microsoft Office)

lundi 5 août 2013

Il ne faut pas confondre une poule avec une poubelle !



De plus en plus de communes lancent des opérations "une poule pour réduire vos déchets ménagers" dans le cadre des objectifs de réduction des déchets. Je trouve la démarche très intéressante et efficace. Je participe d'ailleurs moi-même régulièrement à ce type d'opération, en fournissant à des villes comme Béthune ou Philippeville (Belgique) ou des communautés de commune comme la communauté de communes de la Baie de Somme Sud, les plans et les photos pas-à-pas de mon poulailler original et des petits conseils d'élevage.

Mais, cela me fait un peu peur aussi. J'espère que les personnes qui prendront des poules ne les confondront pas avec leur poubelle.
Certes, les poules aident à réduire les déchets ménagers, en moyenne une poule consomme 150 kg de déchets de nourriture par an, mais il faut voir quel type de déchets ménagers va lui être donné.




En effet, la poule est omnivore et se nourrit, comme nous, de protéines animales et végétales, de végétaux et de céréales. Mais, nous savons bien que de nombreux foyers ne se nourrissent pas de façon équilibré et si la poule se retrouve dans une famille dont les repas se composent en grande partie (pour ne pas dire exclusivement) de kebabs, hamburgers, frites, céréales du petit déjeuner et autres pizzas ou plats préparés, elle risque de ne pas faire de vieux os ! Ces produits sont très riches en gras, sucres et additifs en tout genre et cela ne représente pas un repas équilibré que ce soit pour une poule ou un humain !

La poule appréciera des restes de riz, de pâtes (même de frites si c'est exceptionnel), de couscous, de pommes de terre, de pain (mais pas en trop grosse quantité), des restes de viandes, de poissons ou de volailles (surtout des restes de poulet dont elle raffole) et des restes et épluchures de légumes. Mais, elle n'est pas faite pour les viennoiseries, les plats nageant dans des sauces en tout genre, le nutella, les chocapics et autres céréales industrielles, les chips, cacahuètes ou autres biscuits apéritifs ou les biscuits.





De plus, la poule est un animal et non un objet, il faut donc s'en occuper. Elle va s'ennuyer si elle est seule, il vaut mieux les prendre par deux. Elle a besoin de se dégourdir un peu les pattes et de gratter le sol donc n'appréciera pas d'être continuellement dans une mini cage sur du béton. Elle a besoin d'un peu de chaleur l'hiver et d'un petit coin de fraîcheur l'été. Elle aime se rouler dans la terre ou le sable pour se débarrasser de ses parasites. Elle a besoin d'eau fraîche et de nourriture chaque jour. Elle est adepte, elle aussi, du tri sélectif et ne mangera pas forcément tout ce que vous lui proposerez. Sa litière doit être changée très régulièrement, et il faut pouvoir également recycler la litière et les déjections en installant par exemple un composteur, etc.




Et, je ne parle même pas du grain et des coquilles d'huîtres broyées (ou à la place de ces 2 éléments des granulés) qu'il faut lui donner également chaque jour. Il faut aussi ramasser les oeufs, etc.

Bref, tout un tas de tâches et d'obligation qui ne sont pas désagréables à effectuer et respecter au quotidien mais dont les citadins n'ont pas forcément conscience.



Et n'oublions pas qu'une poule pond surtout de 6 mois (environ) à quatre ans. Après, la ponte diminue beaucoup alors qu'elle peut vivre au moins 8 ans ou plus.


Alors, adopter des poules pour réduire les déchets ménagers, d'accord, mais un minimum d'informations et de contrôle me semble nécessaire pour éviter que ces animaux soient maltraités par ignorance, négligence ou pire.


Pour aller plus loin :



.....

vendredi 2 août 2013

Mon jardin est encore dans le journal !





Cette fois-ci c'est l'Avenir de l'Artois qui consacre un article à mon jardin.

Au départ, la journaliste était venue pour parler des Incroyables comestibles à Vendin.

Mais après avoir visité mon jardin et avoir discuté jardinage et cuisine, elle nous a consacré un article en entier.


Merci à Mme Mélanie Louf pour ce très bel article.


Mise à jour 6 août :

Vous pouvez retrouver l'article en entier en cliquant ici : http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/Bethunois/2013/08/05/article_nourriture_et_savoir_faire_a_partager.shtml



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...