samedi 30 août 2014

Voyager avec un âne



Je vous propose un extrait du livre de Robert Louis Stevenson, "Voyages avec un âne dans les Cévennes" que je viens de relire.

Plein de poésie, mais parfois aussi de cruauté envers les animaux, ce récit nous fait voyager et nous donne envie de visiter la région, même si depuis 1878, celle-ci a du bien changer. Ce livre me rappelle également les randonnées effectuées avec des ânes, il y a quelques années.

"Je liai Modestine d'une manière pour elle plus confortable, et lui cassai la moitié du pain noir pour son souper, réservant l'autre moitié pour le lendemain. Puis, je rassemblai ce que je désirais à ma portée, enlevai mes chaussures et mes guêtres mouillées que j'enveloppai dans mon imperméable, disposai mon havresac comme oreiller sous le flanquet de mon sac de couchage, insinuai mes jambes à l'intérieur de ce dernier et m'emmaillotai là-dedans comme un bambino.

[...]

Hé ! que dis-je ? je n'avais ressenti nulle impression de froid et m'étais éveillé avec une netteté et une légèreté de sensations extraordinaires.
Là-dessus, je me secouai, enfilai une fois de plus mes chaussures et mes guêtres puis, rompant ce qui restait de pain pour Modestine, je fis un tour d'horizon, afin de savoir dans quelle partie de l'univers je venais de m'éveiller. Ulysse, échoué en Ithaque et l'esprit en proie à la déesse ne s'était point plus agréablement fourvoyé. J'avais cherché une aventure durant ma vie entière, une simple aventure sans passion, tel qu'il en arrive tous les jours et à d'héroïques voyageurs et me trouver ainsi, un beau matin, par hasard, à la corne d'un bois du Gévaudan, ignorant du nord comme du sud, aussi étranger à ce qui m'entourait que le premier homme sur la terre, continent perdu - c'était trouver réalisée une part de mes rêves quotidiens. J'étais ç l'orée d'un boqueteau de bouleaux entremêlés de quelques hêtres. A l'arrière, il jouxtait à un bois de sapins, et, par-devant, il se clairsemait et aboutissait naturellement dans une vallée peu profonde et herbeuse. Tout autour s’exagéraient des sommets de montagnes, certaines proches, d'autres distantes, suivant que la perspective se fermait ou s'ouvrait, aucune d'elles d'apparence plus haute que l'ensemble. Le vent entremêlait confusément les arbres. Les taches d'or de l'automne sur les bouleaux remuaient en frissonnant."

(source image : Adèle C.)

Pour lire le livre en entier...

mercredi 27 août 2014

Vite, ralentissons !



C'est la rentrée ! Vite ! vite ! ralentissons !
C'est ce que nous propose Arte, mardi 2 septembre 2014, à 22H40 dans son émission "L'Urgence de ralentir".


"L'accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l'homme, mène notre système à l'épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales"
 Edgar Morin.

Dans son documentaire, Philippe Borrel nous présente des exemples d'initiatives collectives pour remettre l'humain, à sa vrai place, au coeur du système, au Rajastan, en France, aux Etats-Unis, etc.

(source image : Arte, Ferme du Bec Hellouin)



lundi 25 août 2014

Un épervier mange un merle sur ma pelouse



Cette année encore, j'ai eu la visite d'un épervier.

Après m'être levée, j'ai l'habitude le matin de faire un peu de Qi-Gong. Comme il faisait beau, j'avais prévu de faire mes mouvements sur la terrasse et au moment d'ouvrir la porte-fenêtre de la cuisine, je me suis aperçue qu'il y avait un épervier sur la pelouse.





Je suis donc allée chercher mon appareil photo et j'ai fais quelques clichés à travers la vitre pour ne pas l'effrayer.





 Cette fois-ci, il ne s'est pas attaqué aux tourterelles mais s'est contenté de manger un merle. Il a ensuite dégusté son festin dans la pelouse. Malheureusement, il s'est installé, dos à la terrasse donc je n'ai pas pu le photographier en train de déchiqueter sa proie, comme l'année dernière.



Plus tard, en allant nourrir les poules et les canards, j'ai regardé à l'endroit où il s'était installé et je n'ai retrouvé que quelques plumes et la tête (sans les yeux) du merle.


vendredi 22 août 2014

Les particules d'aérosols, qu'est-ce que c'est vraiment ?



Je vous propose une vidéo, réalisée pour le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, intitulée "On ne badine pas avec l'Aérosol". Cette vidéo nous explique sur un ton humoristique et théâtral  mais de façon très détaillée et scientifique ce que sont les particules d'aérosols et leurs dangers.



On ne badine pas avec l'Aérosol par FranceEcologieEnergie


mercredi 20 août 2014

Chenille inconnue, quel papillon deviendras-tu ?



Dans le jardin, j'ai découvert cette semaine, une espèce de chenille que je ne connaissais pas.









Je n'en avais jamais vu d'aussi grosse et d'aussi grande. Elle se déplaçait rapidement et lorsque j'ai approché mon appareil photo, elle a levée la tête et s'est redressée, un peu comme un serpent qui voulait attaquer.

Ne sachant pas à quoi m'attendre, j'avoue que j'ai reculé un peu l'appareil !

Comme je ne connaissais pas cette chenille, une fois plusieurs clichés réalisés, j'ai demandé de l'aide à mes amies de l'association Humanité et Biodiversité. Grâce à elles, j'ai appris qu'il s'agissait d'une chenille du Sphinx de la Vigne.




lundi 18 août 2014

Lactofermentation de concombres : une bonne solution en cas de surproduction



Cette année, je ne sais pas pour vous, mais pour moi les concombres donnent à profusion !

Il faut dire qu'avec 2 pieds de chaque variété et 7 variétés différentes, j'avais vu grand.

Mais, à part les concombres Uzbekski et les Kaiser Alexander qui se conservent 2 mois, les autres doivent être consommés rapidement.

J'en mange tous les jours, que ce soit cru mais également cuit. Je vous recommande d'ailleurs la recette de Katy des Gourmandes Astucieuses, ma cuisinière attitrée. Et je croque les Crystal Apple l'après-midi. Mais comme il en reste toujours, je fais de la lactofermentation.

J'épluche, j'épépine et je coupe le concombre en 4, puis en fins morceaux. Je les mets dans des bocaux avec de l'eau, dans laquelle je fais fondre 2 gr de sel (par litre d'eau).
Puis je laisse les bocaux dans la cuisine, au soleil, une journée ou 2.






Lorsque l'eau se trouble et que de nombreuses bulles apparaissent, je sais que la lactofermentation a commencé. Je peux donc les ranger à l'abri de la lumière et de la chaleur.

Si vous avez des enfants, vous pouvez leur proposer de coller l'oreille près du couvercle, au niveau de la rondelle de caoutchouc, ils entendront de petits tic tic provenant de la libération du gaz provoqué par la fermentation.

jeudi 14 août 2014

Calendrier lunaire septembre octobre 2014




Septembre 2014


Jours Feuilles : 2, 3, 9, 10, 19, 29, 30
Jours Fruits : 4, 5, 12, 13, 21, 22, 23
Jours Fleurs : 1, 8, 17, 18, 27, 28
Jours Racines : 6, 7, 14, 15, 16, 24, 26

Lune montante du 1er au 15
Lune descendante du 16 au 30

Repos les 11, 20, 25,  (Nœud lunaire)






Octobre  2014


Jours Feuilles : 7, 9, 16, 17, 26, 27
Jours Fruits : 1, 2, 10, 19, 20, 28, 29, 30
Jours Fleurs : 5, 14, 15
Jours Racines : 3, 4, 11, 12, 13, 21, 22, 24, 25, 31

Lune montante du 1er au 13
Lune descendante du 14 au 27
Lune montante du 28 au 31


Repos les 6, 8, 18, 23 (Nœud lunaire)



Un calendrier lunaire complet reprenant les différentes phases de la lune est disponible au bas de cette page.

mardi 12 août 2014

Mes poules, Adèle et Marie-Jo sont encore dans la Voix du Nord !




De vrais stars, mes poules ! Adèle, soie gris bleue et Marie-Jo, Coucou des Flandres ont encore eu la visite des journalistes. Cette fois-ci, ils venaient de Lille.

Claire LEFEBVRE, assistée du photographe Johan Ben Azzouz, avait décidé de faire un dossier complet sur le phénomène des poules composteuses.

Mes poules vont finir par attraper la grosse tête si ça continue et je ne serais pas surprise si elles me demandaient d'organiser des séances de dédicaces de leurs oeufs !

L'article est paru hier, lundi 11 août, dans les pages "Région" de La Voix du Nord. 
Petites précisions, par rapport à ce qui a été écrit dans l'interview, je ne suis pas une spécialiste des gallinacées, mais j'ai eu des poules à différentes périodes de mon existence, de plus, les poules pondent aussi en hiver et on peut mettre du foin mais également de la paille ou de la sciure.


Vous pouvez retrouver l'excellent article en entier en cliquant ici



lundi 11 août 2014

Vidéo promenade au jardin août 2014


Je vous emmène faire un petit tour en vidéo dans une partie de mon jardin, bio, en permaculture.Vous verrez aussi les poules et les canards.


jeudi 7 août 2014

37 éme Foire à l'ail de Locon le 24 août 2014



La 37 éme Foire à l'ail de Locon aura lieu le dimanche 24 août 2014.


Vous y retrouverez, comme chaque année de nombreuses animations comme :

  • le battage des haricots,
  • le battage du blé,
  • le ferrage des chevaux,
  • la démonstration de tressage d'ail,
  • le concours de labour.
Vous pourrez aussi :
  • admirer et acheter les nombreuses créations des artisans, 
  • voir les animaux de la ferme, 
  • admirer les magnifiques chevaux Traits du Nord,
  • regarder le matériel agricole ancien ainsi qu'un ancien tramway,
  • vous initier au tir à l'arc,
  • regarder l'exposition du photo-club de Locon dont le travail est toujours d'une très grande qualité,
  • participer à un concours de boules.
Il est possible de se restaurer sur place. Et comme toujours, l'entrée et les parkings sont gratuits.

Bref de quoi bien occuper toute sa petite famille durant un dimanche !

Et l'ail dans tout ça me direz-vous ? Et bien, jusqu'à maintenant (et je pense que ce sera la même chose encore cette année), comme parmi les très nombreux producteurs locaux installés pour vendre leurs tresses d'ail, d'oignon ou d'échalote, il n'y a pas un seul stand bio, je reviens toujours de cette fête, les mains vides.

lundi 4 août 2014

Quand aller récolter son souper redonne le moral




En ce moment, pas facile de garder le moral avec le temps qu'il fait. Il pleut des hallebardes pendant plusieurs jours, puis il fait très chaud pendant 2 jours et de l'orage les 3 jours suivants ! Et l'on recommence !
Résultat les 30 pieds de tomate ont le mildiou et les prunes pourrissent sur l'arbre avant même de finir de mûrir.

Ce qui est rageant c'est qu'après plusieurs pulvérisations de décoction d'ail, de purin de prêle et surtout de bicarbonate de soude, je pensais avoir réussi à sauver mes pieds de tomate. Mais aujourd'hui, je me suis aperçu entre 2 averses que le mildiou était revenu en force, ce qui fait que je n'avais pas trop le moral.

Mais, avant hier soir, en allant nourrir les canards et les poules, j'ai découvert une asperge verte qui poussait hors saison, deux petites tomates saines, rescapées d'un pied entièrement malade. Ces deux trouvailles m'avaient déjà redonné le sourire. Au poulailler, Adèle ma poule soie, m'a offert un oeuf. Il ne me restait plus qu'à cueillir 3 concombres Crystal Apple et mon souper était composé.

J'avais juste le temps de couper des tranches de pain bio fait-maison, durant la cuisson de l'oeuf à la coque, de mettre la table et voilà le souper était prêt ! Que du bonheur !!!!

Comme quoi, créer son jardin nourricier pour tendre vers l'autonomie alimentaire apporte bien des satisfactions !

Si vous aussi, vous voulez bénéficier de ces petits bonheur, je vous recommande ces 2 ouvrages :

- Mon livre Cultivez l'autonomie : créez votre jardin nourricier

- Le livre de Katy Gawelik Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...