mercredi 29 avril 2015

Calendrier lunaire mai juin 2015



Mai 2015


Jours Feuilles : 6, 7, 16, 23
Jours Fruits : 8, 9, 17, 24, 25, 26
Jours Fleurs : 4, 5, 11, 12, 13, 21, 22, 31  
Jours Racines : 2, 3, 10, 18, 19, 20, 29, 30

Lune descendante du 2 au 6
Lune montante du 7 au 19
Lune descendante du 20 au 31

Repos le 1, 14, 15, 27, 28 (Nœud lunaire)





Juin 2015


Jours Feuilles : 2, 3, 12, 19, 20, 30
Jours Fruits : 4, 5, 6, 13, 21, 22
Jours Fleurs : 1, 7, 9, 18, 28, 29
Jours Racines : 8, 14, 15, 16, 17, 25, 26, 27

Lune descendante le 1er
Lune montante du 2 au 11
Lune descendante du 12 au 30
Lune montante le 30

Repos les 10, 11, 23, 24  (Nœud lunaire)



Un calendrier lunaire complet reprenant les différentes phases de la lune est disponible au bas de cette page.

lundi 27 avril 2015

Bienvenue à Alice, poule Hergnies !



Je vous présente Alice n°2, une belle poule Hergnies, que nous sommes allées chercher près de Bapaume mercredi.

La race Hergnies est une race locale très ancienne (originaire de Valenciennes), dont on a retrouvée des traces au milieu du 19ème siècle.

Elle  avait totalement disparu et elle a fait l'objet d'un travail de reconstitution de la part du Conservatoire Avicole Nord-Picardie.

Nous avons choisi cette race pour promouvoir le patrimoine animal local, car hélas, seuls 4 éleveurs locaux l'élèvent actuellement.




Voilà ce qu'en dit l'ENRx (Espaces Naturels régionaux ) Nord-Pas-de-Calais :

"La poule d’Hergnies est assez légère de 2,5 à 3 kg.
Elle est de couleur chinée de gris noir pointillé de noir.
C’est une volaille précoce, en effet, la ponte commence dès l’âge de 3 mois et peut atteindre jusqu’à 250 œufs blancs par an."





C'est une excellente pondeuse, mais hélas elle aime la liberté, ce qui n'est pas sans poser quelques petits problèmes...

Lorsque nous l'avons ramenée à la maison, par sécurité pour qu'elle s'habitue à son nouvel environnement et qu'elle ne se sauve pas, je lui ai coupé quelques plumes au bout d'une aile. Mais, je n'ai pas coupé assez, ni assez haut, cela ne la gène donc pas pour voler et s'échapper !



Quand elle est arrivée elle avait aussi un petit problème : elle avait le cou tordu. Mais là, ça va mieux, même si elle lutte encore un peu pour le garder droit.

Même si nous avions pris les précautions d'usage en la séparant au début des 2 autres poules, avec un grillage, Adèle a eu du mal à l'accepter. C'est elle, petite soie, qui fait la loi et on a du intervenir plusieurs fois car elle sautait sur Alice, s'accrochait sur elle et lui piquait la tête.

Enfin, cette nuit, elles ont dormi ensemble, toutes les 3 et apparemment cela s'est bien passé.



De ce fait, Alice est en pleine forme et n'arrête pas de se sauver. Rien que pour rédiger cet article, j'ai du m'y reprendre à 3 fois, interrompue à chaque fois par des interventions urgentes pour lui faire regagner le bercail.

Je sens qu'elle n'a pas fini de nous faire faire du sport !!









Pour aller plus loin :

......

samedi 25 avril 2015

Mon intervention sur France 5 dans l'émission La Quotidienne



Je vous avais parlé début avril de ma participation à l'émission La Quotidienne sur France 5.
Le sujet était Comment faire ses graines soi-même. J'y parle également de la grainothèque installée à Vendin-lez-Béthune.

Le reportage a été diffusé le 23 avril.

Pour ceux qui n'ont pas pu le voir, le voici :






mercredi 22 avril 2015

Promesses de fruits

Les arbres et arbustes fruitiers sont en fleurs (enfin une grande partie). S'il ne gèle plus et si aucune catastrophe naturelle ni invasion d'insectes ne se produit d'ici la formation et le mûrissement des fruits, et si les oiseaux ne sont pas trop gourmands, cela promet une belle récolte.

On pourra se régaler d'abord avec les Baies de Mai ( Lonicera kamtschatica) :







Puis, il y aura les groseilles, les framboises, les mûres, les muroises (Tayberry), les cassis, les cerises (Montmorrency, Napoléon, bigarreau), les figues et les prunes (Reine Claude, Quetche, Mirabelle, sanguine de Wismes)








Peut-être une ou deux  pêches (blanche, de vigne) et abricots (Luizet), qui sait ?






Puis le raisin (Chasselas, Muscat), les poires (Conférence, grosse Louise) 





et les pommes (Golden, Gala, Colapuis, Reine de France). Et on finira par les fruits à coque, noix (Franquette) et noisettes...

Quand on est jardinier, on est forcément gourmand non ?


lundi 20 avril 2015

Stratification des noyaux et graines : résultats

Cet hiver, j'avais mis à stratifier des noyaux de prune Reine Claude venant d'un vieil arbre malade ainsi que des graines de Tagasaste que j'avais achetées et de Mertensia maritima (plante à huître) que j'avais récoltées.

Ce procédé est utile pour les graines ou noyau ayant une coque dure. Il permet d'une part de ramollir l'enveloppe de la graine d'une part et d'autre part de sortir la graine de sa dormance en lui imposant une période de froid.

Pour cela j'ai pris des pots et une jardinière dans lesquels j'ai disposé un mélange de vieux terreau et de sable, j'ai disposé les graines et j'ai ajouté une couche de sable.

J'ai ensuite mis les pots et la jardinière au nord est, devant la maison, sans protection. Depuis quelques jours, comme le soleil du matin commence à réchauffer l'atmosphère, je les ai déplacés à l'ombre, au nord et je vais bientôt les transférer dans des godets.

Voilà ce que cela a donné :

- les noyaux de prune :



- les graines de Tagasaste :



- les graines de plante à Huître :




J'ai aussi essayé la stratification des noyaux de prune directement dans la terre et cela a  bien fonctionné aussi :



Attention, en ce qui concerne les noyaux, pour que ça fonctionne, il faut qu'ils soient frais et débarrassés de toute trace de fruit (pour éviter le pourrissement) lors de la plantation (en pot ou en pleine terre). De plus, avec des noyaux, vous obtenez souvent la variété sauvage qu'il faudra ensuite greffer et non la variété plantée (sauf dans certains cas comme certaines prunes et les pêches de vigne).

samedi 18 avril 2015

Les nouveautés au jardin : arbres et plantes

Je continue de vous présenter les nouveaux aménagements du jardin.



2 menthes ont rejoint la collection. Je suis allée chercher chez BricoD..., 2 piliers béton 30x30 pour ajouter ces 2 menthes :

- 1 menthe Coq qui traînait en pot depuis l'année dernière et que je n'avais toujours pas transférée avec les autres.



- 1 menthe Eau de Cologne. Comme j'utilise une lotion maison à base de menthe pour me laver le visage, je me suis dit que j'allais remplacer la menthe poivrée que j'utilise habituellement par de la menthe eau de Cologne.



J'ai donc maintenant de la menthe :
  • poivrée
  • chocolat
  • fraise
  • pomme
  • Coq
  • eau de Cologne

Le kiwi autofertile et l'abricotier reçus en cadeau ont bien passé l'hiver, mais je viens de faire une grosse bêtise. Je trouvais le kiwi mal placé et je l'ai déplacé. Malheureusement, un escargot affamé se cachait près de l'endroit où je l'ai replanté. Résultat, il a mangé les 3 bouquets de feuilles qui démarraient et une partie de la tige. Du coup, je ne suis pas sûre qu'il va repartir.

3 minuscules arbres sont arrivés. Plus ils sont petits, moins ils sont chers. A environ 5 euros, ils ne sont pas bien grands ! Ils ne font pour le moment d'une  dizaine de centimètres mais j'espère qu'ils deviendront de beaux arbres de 3 à 4 m ! Un Goyavier du Brésil (ou Goyavier de Montévidéo) est venu rejoindre son grand frère, puisqu'ils nécessitent une pollinisation croisée. Et 2 grenadiers Fina Tendral entourent  maintenant le plaqueminier. Bon soyons réalistes, il y a peu  de chance d'avoir des goyaves ou des grenades dans le Pas-de-Calais. Mais sais-t-on jamais, avec le réchauffement climatique et un peu de chance, d'ici quelques années....

Quelques boutures de cassissier ont reprises et doivent être plantées (il est un peu tard, on verra bien). Mais au niveau bouture de framboisier, c'est le désert. Les canards ont beaucoup farfouillés dans le carré dans lequel je les avais plantées, résultat une seule à reprise (pourtant rien de plus facile à faire reprendre que les boutures de framboisier). Les boutures de vigne misent au même endroit n'ont pas l'air plus vaillantes mais il est encore trop tôt pour se prononcer.

Les boutures de Tayberry ont disparu (pourtant c'est du vrai chiendent, ça pousse tout seul, même si on plante la bouture à l'envers !). Je n'avais pas balisé le lieu, j'ai donc du les enlever sans m'en apercevoir, à moins que je ne cherche pas au bon endroit....

J'avais mis des graines et noyaux à stratifier durant l'hiver, je vous en parlerai prochainement.



mercredi 15 avril 2015

Ca bouge au jardin : de nouveaux aménagements sont en cours

De nouveaux aménagements sont en cours au jardin. Je vous en avais parlé en début d'année dans mon article Les projets au jardin pour 2015

La clôture pour les canards a été posée. Ils ne sortent maintenant dans le jardin entier que  l'après-midi sous surveillance.
Comme vous pouvez le voir, Sidonie s'est fait une beauté pour la photo ! (elle a mis un collier de fleur d'hortensia).




Nous avions simplement posé du grillage à moutons au départ. Mais avons du ajouter un filet de protection dans le bas, car Sidonie (toujours elle !) a trouvé le moyen de passer à travers.


2 nouveaux carrés de culture ont été ajoutés. Ils ont été posé sur du carton puis remplis de bois partiellement décomposé, de petits branchages, de terre, de fumier de cheval, de compost, d'une fine couche de terreau et de feuilles. D'autres sont en cours de construction.







La mare est en train d'être creusée. Elle devrait faire environ 2 m de large sur 3 de long et 50 cm de profond (avec différents niveaux).




Si vous vous ennuyez et ne savez pas quoi faire, je peux mettre une bêche à votre disposition pour creuser...


Dans un prochain article, je vous parlerai des nouveautés au niveau arbres et plantes...




lundi 13 avril 2015

Promenade dans la serre avril 2015



Aujourd'hui, je vous emmène visiter la serre.

Dans cette vidéo vous découvrirez les semis en cours, notamment ceux de chou avec les variétés :


  • brocoli de Cicco
  • Milan vertu
  • Kale Thompson
  • chou lapin
  • Bruxelles
  • chou rouge
  • cavalier rouge
  • chinois Tsai Sim
  • chinois Pak Choi
  • brocoli calabrais
  • frisé Sibérien
et bien d'autres choses encore...

Bonne visite !



samedi 11 avril 2015

Le conservatoire de la tomate de Pascal Poot





Dans cette vidéo, Pascal Poot nous présente sa façon de cultiver les tomates et quantités d'autres légumes, sans eau et sans soins particuliers, près de Lodève (dans l'Hérault). Les graines doivent se battre pour survivre. Il produit ainsi des semences d'excellentes qualités.



Le Conservatoire de la Tomates par Longboard34


mercredi 8 avril 2015

Premiers semis de l'année dans les carrés de culture

Après, les semis de fèves et de petits pois, les plantations d'ail, d'oignons et d'échalotes, dans les buttes, j'ai commencé mes semis dans 2 de mes carrés de culture.

Dans le 1er carré, méthode à l'américaine  soit 16 cases de 30x30 cm, j'ai semé :



  1. Carottes blanches
  2. Occupée par de la Cive de St Jacques (vivace déjà présente, l'année dernière)
  3. Roquette sauvage
  4. Chicorée endivette blanche
  5. Laitue grosse blonde
  6. Betterave First Crop
  7. Carottes géantes de Tilques
  8. Mauve sylvestre (vivace, déjà présente l'année dernière)
  9. Carotte Touchon
  10. Estragon de Russie
  11. Moutarde japonaise
  12. Betterave rouge sang
  13. Chénopode Bon Henry
  14. Betterave Lutz
  15. Céleri à couper
  16. Oseille-épinard


Dans le 2éme carré, méthode à la française soit 9 cases de 40 x 40 cm, j'ai semé :


  1. Carottes Colmar
  2. Salade pain de sucre
  3. Carotte rouge sang
  4. Salsifis
  5. Occupée par de la Cive de St Jacques (vivace déjà présente)
  6. occupée par de l'Oseille-épinard (vivace déjà présente)
  7. Chou de Daubeton (que je viens de repiquer : j'avais fait des boutures avant l'hiver)
  8. Radis 18 jours
  9. Carottes jaunes
Sur ce 2éme carré, j'ai ajouté un voile de forçage pour protéger du froid le chou de Daubenton nouvellement planté, qui venait de la serre.



Une petite parenthèse : 

Dans les carrés je sépare les espèces et les variétés, pour me permettre de récolter exactement la variété de légume dont Katy du blog Les gourmandes Astucieuses a besoin pour réaliser telle ou telle recette.

Mais, je vous rappelle que pour une production plus abondante, des plantes plus résistantes et moins de maladie, il vaut mieux mélanger les espèces et mêmes les variétés entre-elles. C'est ce que je fais dans mes buttes.

J'agis ainsi notamment parce que :

- certaines plantes ou variétés on besoin de plus de lumière ou d'ombre que d'autres (ex : aneth/salade),
- certaines poussent plus vite que d'autres et sont donc récoltées plus tôt ce qui permet aux autres d'avoir plus de place pour grossir (ex : radis/carottes)
- le mélange déroute les ravageurs qui ne retrouve plus la plante sur laquelle ils doivent pondre ou se nourrir
- l'odeur de certaines repoussent également les ravageurs d'autres (ex : poireau/carotte)
- les racines de certaines améliorent la pousse d'autres (ex : stockage d'azote dans les racines de légumineuses)
- etc.


Je guette impatiemment la floraison du lilas pour pouvoir planter mes pommes de terre.

Et vous, qu'avez-vous déjà semé ? Vous pouvez me répondre dans les commentaires ci-dessous.




lundi 6 avril 2015

Ma participation pour France 5, à l'émission La Quotidienne



Il faut que je vous raconte ce que j'ai fait vendredi !
J'ai participé à une émission de France 5.

Si vous suivez ce blog, vous savez que des journalistes me demandent parfois de participer à un article, une interview ou un reportage.
Après M6 et France 3,  là ce sont des journalistes de France 5 qui m'ont contactée et m'ont demandée de participer en tant qu' "expert" à un reportage pour l'émission La Quotidienne.

Il s'agissait de répondre aux interrogations d'une personne pratiquant depuis peu le jardinage et qui voulait savoir où et comment trouver de bonnes graines. Je lui ai donc parlé des graines reproductibles, je lui ai expliqué comment faire ses graines, montré comment récolter et empaqueter les semences. Je lui ai également parlé de la Grainothèque et ai expliqué son fonctionnement.

Le reportage a eu lieu chez cette personne, dans son jardin, puis dans sa maison et enfin à la Mairie de Vendin-lez-Béthune pour voir la Grainothèque.











En fait, la vedette du reportage ce n'était pas la Grainothèque, mais Tigrou (le chien de Mme Léporé), qui était très "cabot" avec la caméra.










Tout c'est bien passé, même si le temps n'était pas trop top. La journaliste Mme Céline Agostini était très sympathique. Je remercie Mme Agnès Léporé de m'avoir accueillie chez elle.


vendredi 3 avril 2015

L'invasion des aliments transformés

Les aliments transformés sont présents partout. Cette vidéo Les Alimenteurs, nous prouve une fois de plus qu'il faut revenir à une alimentation faite maison.

J'ai la chance de ne pas manger d'aliments transformés et de bénéficier d'une super cuistot (Katy du blog Les Gourmandes Astucieuses) qui réalise tout maison, que ce soit les plats, les desserts, le pain, les viennoiseries, les biscuits, les laits végétaux, etc.

Nous n'achetons que des produits de base que nous transformons nous même et auxquels nous ajoutons les fruits et légumes produits de manière naturelle dans notre jardin.

Mais, hélas trop de personnes choisissent encore par habitude, par facilité, par méconnaissance, de confier leur santé aux industriels fous de l'industrie agroalimentaire.

J'espère que cette vidéo leur fera changer d'avis. Car, ces industriels se moquent que leurs produits soient trop gras, trop salés, trop sucrés, qu'ils contiennent des OGM, des pesticides, des colorants artificiels, des additifs alimentaires, exhausteurs de goût  et autres cochonneries. Ce qui les intéresse c'est juste de faire un maximum de profits !






mercredi 1 avril 2015

Quand les plantes s'entraident...



Ne pouvant aller au jardin ce week-end, vu le temps pluvieux, j'en ai profité pour lire J’associe mes cultures… et ça marche ! de Claude Aubert, publié chez Terre Vivante.

Claude Aubert est agronome et pionnier de l’agriculture biologique en France, l’un des fondateurs
de Terre vivante. Il est l’auteur de nombreux livres et conférencier. 

Même si je connaissais la Milpa et si je respectais quelques règles d'association/dissociation (association liliacées, légumes racines, fraises, tomates ; dissociation tomates, pommes de terre ; dissociation liliacées, légumineuses, brassicacées), je trouvais le sujet un peu trop "prise de tête".

Je n'abordais donc pas ce livre dans les meilleurs dispositions ! (D'autant plus qu'ayant du travail au jardin, j'étais contrariée de devoir rester à l'intérieur à cause des grosses pluies qui n'en finissaient pas !)

Mais, dés le début, rien qu'en le feuilletant, j'ai changé d'avis lorsque je suis tombée sur la partie choisir et la partie 25 mariages clés en main, mais j'y reviendrais.

Je ne vous parlerai pas des magnifiques photos, si vous connaissez la collection Facile et Bio, vous y êtes habitué.

Commençons par le début. 

Déjà j'ai beaucoup apprécié l'avant-propos : "Mais l’art des associations n’est pas une science exacte : une association qui donne de très bons résultats chez l’un pourra n’avoir aucun effet chez l’autre… Le climat, la nature du sol, son niveau de fertilité, les variétés choisies ou encore les dates de semis pourront moduler sensiblement le résultat obtenu !
La solution : essayer et observer !"

C'est exactement ce que je répète à longueur de temps dans les foires et salons, il faut tester !! Ce qui marche chez moi ne fonctionnera pas forcément chez vous !!

La première partie de cet ouvrage est consacrée aux avantages de cette technique. Elle est particulièrement intéressante pour qui veut connaître le sujet de manière approfondie car l'auteur aborde des aspects scientifiques.

On passe ensuite à une partie intitulée Choisir les bonnes associations. Cette partie comporte plusieurs tableaux bien utiles. Certains renfermant des informations déjà vues comme par exemple la durée de végétation des légumes entre le semis ou la plantation et la récolte mais d'autres exposant des informations vraiment méconnues (et pourtant très utiles) comme par exemple la profondeur maximale d’enracinement des principaux légumes. Voilà un tableau vraiment très intéressant que je vais certainement imprimer et coller dans mon petit carnet !

Viennent ensuite dans cette partie, un certain nombres de pages consacrées aux légumes les plus courants. Il suffit alors de choisir la page concernant par exemple la betterave et on sait immédiatement :

  • la famille
  • les dates de semis
  • la durée de végétation
  • la taille des racines
  • la hauteur de la plante
  • les exigences culturales
  • les associations favorables
  • les associations défavorables
  • l'intérêt de telle ou telle association
  • la méthode
C'est clair, simple, rapide et précis. On ne se casse plus la tête !

Le livre aurait pu s'arrêter là. Mais, vient ensuite une partie clé en mains, indispensable à mon avis pour le débutant. Le travail est vraiment mâché avec cette partie intitulée 25 mariages clés en main. Plus d'excuses pour ne pas réaliser d'association, il suffit de suivre simplement ce qui est préconisé (j'allais dire suivre bêtement, mais le qualificatif était mal choisi, puisqu’à chaque fois des explications sont données).

Chacun ayant des tailles différentes de potager, l'auteur a pensé à ajouter une partie appelée Potagers associés, du plus petit au plus grand. Dans cette partie, des propositions de potagers complets vous sont faites, pour des surfaces allant de 10 m2 à 200m2. Une fois encore, il suffit de suivre pas-à-pas, mois après mois, ce qui est indiqué. Cette partie est vraiment géniale pour les débutants ! Mais, pas qu'eux ! Moi, qui aime bien faire "comme je l'entends" et non pas suivre un modèle, j'avoue que les modèles 100 m2 et 200 m2 m'ont semblés séduisants, et je ne sais pas si l'année prochaine, je ne les suivrais pas (...en partie).


Bref, c'est vraiment un livre qui s'adresse à tous, aux personnes débutantes comme aux jardiniers confirmés. Chacun y trouvera les informations indispensables dont il a besoin pour réussir ses associations. On lit, on comprend, on applique...et ça marche !


Pour aller plus loin...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...