mercredi 8 février 2017

Accueillez les plantes médicinales dans votre jardin pour améliorer votre santé



Les plantes médicinales sont faciles à cultiver.

Vous pouvez les mettre aussi bien au jardin, que dans un carré de culture, une spirale d'aromatiques ou même en pots. Elles ont de nombreuses propriétés utiles pour améliorer notre santé et elles permettent également de soigner les autres plantes ou de neutraliser certains de leurs parasites.

Vous pouvez choisir de les semer ou acheter des plants à repiquer.




Elles étaient très utilisées au Moyen-Age et sont, petit à petit, tombées dans l'oubli, les lobbies pharmaceutiques ayant tout fait pour que la formation d'herboriste disparaisse.

Selon le type de plante, on utilise plutôt la fleur, le fruit, le bourgeon, la feuille, la graine ou la racine. On peut les utiliser fraîches ou séchées.

Si vous les faites sécher, il faut le faire correctement afin de conserver tous les principes actifs. De plus, dans certains cas, comme pour l'aspérule odorante, un mauvais séchage peut rendre la plante toxique.

Pour la récolte, il faut utiliser un matériel bien affûté et propre (ciseaux, couteau, sécateur, faux, faucille), afin de ne pas blesser la plante. Elle se fait par une journée ensoleillée, en fin de matinée, pour que la rosée soit évaporée. Ne placez pas votre récolte dans un sac plastique, elle risquerait de fermenter, ni dans un récipient en fer, elle risquerait de s'oxyder. Utilisez plutôt un panier en osier ou un sac en papier. 





La période de récolte diffère selon l'utilisation :

- on récolte les feuilles avant l'apparition des bourgeons, qui eux se récoltent avant leur éclosion
- les fleurs se cueillent à peine ouverte, en début de floraison
- les fruits se cueillent bien mûrs
- les tiges se récoltent en hiver
- les racines ou rhizome se récoltent à l'automne.

Les plantes médicinales doivent être mises à sécher immédiatement après la récolte. 


  • Commencez par un tri pour enlever les parties mortes, malades ou abîmées. Lavez et retirez également la terre ou les petits cailloux des racines.
  • Effeuillez les plantes pour lesquelles seules les feuilles seront utilisées.
  • Etalez les plantes sur une seule couche, sur des claies ajourées, du fin grillage ou du papier et entreposez-les dans une pièce bien ventilée, à l'abri du soleil, à une température de 26 à 33 °, pendant quelques jours. Vous pouvez également utiliser un déshydrateur électrique pour gagner du temps, mais ne dépassez pas la température de 35°.


Vous pourrez ensuite les conserver dans des boites ou des bocaux hermétiquement fermés.



Pour aller plus loin... 

................

2 commentaires:

  1. Intéressant cette vision des plantes médicinales. C'est vrai que l'on a intérêt à reconsidérer celles-ci comme étant des aides précieuses pour notre santé, et au naturel en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Oui, chacun peut créer sa propre pharmacie. Pas besoin d'un grand jardin, on peut déjà en cultiver quelques-unes sur une terrasse ou même un balcon.
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...