lundi 31 juillet 2017

La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


La permaculture ne se résume pas à une technique de jardinage (même si au départ, elle était surtout basée sur des principes d'agriculture).

C'est une philosophie de vie qui permet de subvenir à tous les besoins humains et écologiques. C'est un modèle qui permet à l'homme de se nourrir et de vivre, d’interagir avec les autres, de recréer du lien, sans détruire la nature et même en permettant à celle-ci de se régénérer.

Mais, pour cela, il faut tout repenser que ce soit son mode de vie, ses relations humaines et ses valeurs.

La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


La permaculture vise à obtenir un mode de vie plus éthique en :
  • prenant soin de la terre,
  • prenant soin des humains,
  • partageant équitablement.
La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


Elle prend soin également des animaux.
J'aime bien cette citation d'Albert Schweitzer, extraite de La civilisation et l'éthique : " Un homme n'est véritablement éthique que s'il obéit à l'obligation de secourir toute vie lorsque la situation se présente et qu'il en a les possibilités, et s'il craint plus que tout de nuire d'une façon ou d'une autre à un être vivant. Il ne se demande pas jusqu'à quel point telle ou telle vie mérite qu'il lui accorde son intérêt, selon qu'elle aurait une valeur propre ou selon qu'elle serait capable d'éprouver des sensations ou pas. Pour lui, la vie est sacrée, en tant que telle. Il n'arrache pas étourdiment des feuilles aux arbres ni des fleurs à leur tige et il prend garde à ne pas écraser des insectes en passant. Si par une nuit d'été il travaille sous une lampe, il préférera laisser sa fenêtre fermée et respirer un air lourd, plutôt que de voir une hécatombe d'insectes aux ailes roussies s'abattre sur sa table.
Si en sortant sur la route après une pluie, il y aperçoit un ver de terre qui s'est fourvoyé là, il se dit que ce ver va dessécher au soleil faute d'être remis à temps sur un sol meuble où il pourra s'enfouir: il l'enlèvera donc du goudron fatal et le déposera dans l'herbe. Si en passant devant une grande flaque il y voit un insecte qui se débat, il prendra la peine de lui tendre une feuille ou un fétu de paille pour le sauver.
Il ne craint pas de faire sourire de sa sensiblerie."

La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


La permaculture cherche à créer du lien, des interactions entre tous et toutes choses, car cela nous rend plus attentifs au monde qui nous entoure.
J'aime bien cette citation de Steve Pavlina : "Pour grandir en tant qu'être humain, vous devez maîtriser l'art d'établir des liens. Créer un lien signifie que vous prêtez attention à quelque chose, que vous y pensez, que vous êtes impliqué avec elle.
On peut établir un lien avec des gens, mais aussi avec des groupes, des objets, des endroits, des idées, des valeurs ou des activités. Pour établir un lien, il suffit d'être attentif."


La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


La permaculture a une approche systémique, c'est-à-dire globale, dans laquelle tous les éléments coopèrent et se soutiennent pour prospérer efficacement, de manière équilibrée sans produire de déchets. C'est pourquoi ce concept et ses principes peuvent donc aussi bien être appliqués à un jardin, un foyer, une communauté ou même une entreprise.


La permaculture sort du jardin pour nous aider à vivre mieux


Evidemment, tous ces changements ne peuvent pas se faire en un jour. Il faut commencer petit et faire un pas l'un après l'autre. Par exemple, en :
  • cultivant son jardin,
  • récupérant l'eau,
  • en recyclant au maximum et en tendant vers le zéro déchet,
  • en préservant la nature et en se reconnectant à elle,
  • en recherchant et préservant les savoirs ancestraux et en les adaptant à l'époque actuelle,
  • en créant et alimentant une grainothèque,
  • en cultivant des pensées positives,
  • en s'intéressant aux autres et au monde, en les aidant et en en prenant soin,
  • en apprenant à être mieux dans sa tête comme dans son corps pour mieux vivre,
  • etc.


Soutenez nos actions sur Tipeee :


                

4 commentaires:

  1. Très bel article et très bel extrait de livre, dommage qu'il soit difficile à trouver ;o( J'applique au mieux ce qu'il y dit, sans penser que j'ai de la sensiblerie :o)Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je n'en connais aussi que des extraits. Apparemment, il serait disponible dans les bibliothèques de certaines universités (comme Science Po) et à la BNF. Mais, il est en vente nul part et n'a pas été réédité depuis 1975, apparemment ! ;-))
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer
  2. J'ai souri au moment du ver de terre qui se fait secourir,et de l insecte qui se noit.. Jfais exactement pareil et c'est vrai que jme suis demandé si je ne faisais pas un peu dans le sensibilisme...
    Et bien tant pis je continue de le faire. Ahimsa ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Super, continuez comme ça, ne changez rien !
      Amicalement,
      Isa

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...