samedi 16 décembre 2017

Comment reconnaître un vrai savon de Marseille ?



Lorsque l'on est à la recherche d'un produit naturel, on se retrouve souvent devant une jungle de produits pseudo naturels et il est parfois difficile de s'y retrouver. C'est hélas le cas pour un produit très connu, le savon de Marseille.

Comme il entre dans la composition de nombreux produits naturels fait- maison, les industriels ont bien vite repéré le filon. C'est très facile de contrefaire et de commercialiser du savon de Marseille, car le nom n'est pas protégé.

Ce qui fait qu'on trouve de tout dans les compositions plus ou moins fantaisistes de ces savons. On peut y trouver de l'huile de palme ou de coprah, du saindoux, des colorants, des conservateurs ou autres additifs.

La recette originale est réglementée par un édit de Louis XIV signé par Colbert le 5 octobre 1688.
Le vrai savon de Marseille, lui est composé de 72 % d'huile d'olive. Celle-ci est obtenue à partir des restes de la première pression (qui sert pour l'huile alimentaire). Ces restes sont appelés grignons d'olive et sont composés de la peau, des restes de pulpe et des noyaux.

La majeure partie des faux savons de Marseille proviennent de Chine et de Turquie. Et même ceux portant la mention fabriqué à Marseille (même par des entreprises s'appelant savonnerie ou revendiquant le titre de maître savonnier) sont simplement moulés, parfumés, colorés et conditionnés à Marseille à partir d'une base de savon venant d'Asie. Donc la mention fabriqué à Marseille n'est pas un gage de qualité, d'ailleurs l'un des meilleurs savons de Marseille est fabriqué (dans le respect de la tradition) en région parisienne, par la société Alépia.

Si on décide de remplacer son gel douche, son shampoing, son dentifrice, sa lessive ou son produit vaisselle par du savon de Marseille ou par un produit maison fabriqué à partir du savon de Marseille, c'est pour utiliser un produit naturel, biodégradable, sans substances chimiques.

C'est aussi beaucoup moins cher et le savon de Marseille peut se conserver durant des années sans perdre ses qualités.

C'est pour prendre soin de notre santé, mais également de la planète. Si on retrouve à l'intérieur des huiles de palme ou des produits toxiques, alors notre démarche ne sert à rien.




Mais comment ne pas se tromper ? Comment acheter un vrai savon de Marseille ?


  • il doit être composé de 72 % d'huile d'olive,
  • cette teneur en huile est en général estampillée sur le savon,
  • il doit être de couleur vert ou vert-brun,
  • il ne doit pas contenir plus de 6 ingrédients naturels (l'idéal étant 3 ingrédients : huile d'olive, soude, sel),
  • il ne contient ni parfum, ni additif, ni conservateur.


Donc, fuyez les savons blancs et les verts dont la composition indique huiles végétales ou huiles de palme, et contient additifs, colorants et autres conservateurs. Sur certains savons, on trouve la mention des molécules de savon obtenues à la place des ingrédients : fuyez les mentions sodium palmate, ou sodium tallowate qui correspondent à de l'huile de palme et du suif. La mention sodium olivate est celle qui correspond à l'huile d'olive.
La mention sodium hydroxide peut être indiquée à la place du mot soude, et la mention sodium chloride (ou chlorure de sodium) à la place du mot sel.
Certains peuvent porter la mention supplémentaire Glycérine : ils peuvent être utilisés pour la peau sans problème, mais ils ne doivent pas servir comme produit ménager.




J'ai eu la chance de trouver de l'excellent savon de Marseille dans une solderie (Savon de Marseille antique de la marque Alépia), mais hélas je n'en ai pris qu'un seul et n'en ai pas retrouvé ensuite (il est disponible sur leur site internet, mais le prix est élevé). Maintenant, j'achète le mien dans une Biocoop.




mercredi 13 décembre 2017

Parades nuptiales des oiseaux du paradis et de fous à pieds bleus (vidéos)



Dans la série la nature est magnifique et nous émerveille tous les jours, je vous propose aujourd'hui 2 superbes vidéos.

Dans la première vous découvrirez la parade nuptiale des oiseaux du paradis :


Et, dans la seconde, vous verrez des oiseaux marins, des fous à pieds bleus, sur les îles Galapagos. Ils ne viennent sur la terre ferme, sur des côtes rocheuses, que pour se reproduire et on assiste ici aux prémices de la parade nuptiale.

lundi 11 décembre 2017

Pourquoi planter un pommier dans votre jardin ?



L'hiver est la bonne période pour planter des arbres. Et, comme c'est bientôt Noël, pourquoi ne vous feriez-vous pas un cadeau et ne feriez-vous pas un cadeau à votre famille en plantant un pommier dans votre jardin ?

Pourquoi un pommier me direz-vous ? C'est vrai que vous pourriez choisir une autre variété d'arbres. Je vais vous expliquer mes raisons dans la suite de cet article, mais sachez déjà pourquoi il est intéressant de planter un arbre et plutôt un arbre fruitier.


Prenons les choses dans l'ordre, tout d'abord : pourquoi planter un arbre ?
  • un arbre permet de diminuer le CO2 de l'atmosphère,
  • il attire, en quelque sorte, la pluie : il stocke l'eau et l'évapotranspiration de ses feuilles crée de l'humidité dans l'air,
  • il permet de récolter de l'eau : en emprisonnant cette évapotranspiration dans un simple sac plastique, cela se transforme, avec le soleil, en condensation puis en gouttelettes d'eau qui permettent d'étancher la soif,
  • ses racines vont puiser des minéraux profondément dans le sol et vont les rendre disponibles pour l'écosystème,
  • ses feuilles, ses branches et ses racines, une fois mortes vont se décomposer et vont créer de l'humus,
  • elles vont permettent également le développement de champignons, de bactéries et de la faune du sol,
  • ses feuilles peuvent aussi servir de paillage,
  • ses branches peuvent servir, selon leur âge et leur taille, de BRF, de petit bois d'allumage, de bois de chauffage, de piquets, de bois à sculpter, etc.
  • sa ramure va créer de l'ombre pour le sol, les plantes qui poussent en dessous, les animaux et les hommes,
  • elle va servir aussi d'abris pour les oiseaux et les insectes.



Maintenant que nous avons vu pourquoi planter un arbre, voyons pourquoi planter un arbre fruitier ?
  • les fleurs vont attirer les insectes pollinisateurs,
  • les fruits vont vous apporter une nourriture saine,
  • ils pourront également nourrir les oiseaux et la faune du sol.



Enfin, pourquoi parmi toutes les variétés d'arbres fruitiers, choisir de planter un pommier ?
  • dans les temps anciens, le pommier symbolisait l'amour, la confiance et la gratitude, il s'offrait souvent lors d'un mariage,
  • selon la sagesse populaire, une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours,
  • la pomme est riche en fibre, en anti-oxydants, en vitamines, minéraux et est pauvre en calories
  • elle a un effet rassasiant, 
  • elle désaltère, car elle est composée à 85 % d'eau,
  • de nombreuses études démontrent ses vertus dans la prévention de nombreuses maladies (je ne les détaillerais pas ici, mais vous pouvez facilement les trouver sur internet).

Alors convaincu ? Si oui, il ne vous reste plus qu'à choisir la variété, sélectionner l'endroit ou faire votre achat, choisir l'emplacement où vous allez le planter et bien le planter. Pour tout cela je vous renvoie à mon article De novembre à mars, s'il ne gèle pas, plantez !


         

samedi 9 décembre 2017

Apprendre à sculpter le bois avec un couteau



Je vous propose une petite vidéo pour apprendre à sculpter un objet dans du bois de fruitier (prunier, cerisier) avec un couteau.






Quel type de couteau utiliser ?

Hé bien les meilleurs couteaux pour la sculpture sont certainement les couteaux suédois Mora.

Que ce soit le Mora 106 dont la lame plutôt effilée fait 8,1 cm ou le Mora 120, plus court, dont la lame fait 5,8 cm. Les deux ont une dureté de 59 HRC.

L'idéal étant bien sûr d'avoir les 2.

Si vous désirez réaliser une cuillère ou un bol, il vous faudra également un couteau croche (ou couteau crochet) Mora wood Carving 163.
La lame de 6,7 cm de forme arrondie est affûtée sur 3 côtés (y compris le côté frontal) et a une dureté de 60 HRC.

Alors, si cela vous dit de vous essayer à la sculpture au couteau, profitez-en, c'est la bonne période : il n'est pas encore trop tard pour envoyer votre liste au père Noël.



           

mercredi 6 décembre 2017

Des cadeaux pour les jardiniers et jardinières



C'est bientôt la période de Noël et il faut parfois trouver un cadeau pour un jardinier ou une jardinière.


Pour vous donner quelques idées, je vous liste ci-dessous quelques produits que j'ai testés (et approuvé). 

Bien entendu, le meilleur cadeau possible pour un jardinier ou une jardinière reste pour moi un lot de paquets des graines que l'on a récolté dans son jardin ou une bouture d'une plante de notre jardin et que l'on adore. Ce type de cadeau est vraiment le plus beau, car il est personnalisé, vient du coeur et a été préparé avec amour. Il ravira à coup sûr tout amoureux (ou toute amoureuse) du jardin.

Mais, ce type de cadeau se prépare en général en amont.
Si vous n'y avez pas pensé et qu'il est trop tard, voici quelques idées :  

- un arbre ou un arbuste fruitier : si la personne a de la place, cela peut être un cadeau qui fera plaisir. Mais, pour cela il faut respecter un certain nombre de règles :

  • fuir les jardineries et les supermarchés et acheter l'arbre dans une pépinière, si possible dans la région de la personne qui va recevoir le cadeau, afin que l'arbre soit adapté à la région et au climat et que ses racines n'aient pas été malmenées par un séjour trop prolongé en pot.
  • choisir la variété en fonction des goûts de la personne qui reçoit le cadeau et non pas nos goûts personnels.
  • choisir une variété dont la taille adulte sera adaptée à celle du jardin du receveur.

- une plante vivace comestible (même règles qu'au-dessus).

- une jardinière Calipso : cadeau idéal pour celles et eux qui ne disposent que d'un balcon ou une terrasse (voir mes tests ici et aussi ici).

- une Biogrif Fiskars-Leborgne : pour décompacter et aérer les terres argileuses (voir mon test ici).

- une paire de gants de jardin en cuir : pour protéger le jardinier des risques de piqûres, griffures, coupures (qui peuvent inoculer le tétanos), des épines ou des échardes et pour garder les mains propres (voir le test des gants Rostaing ici).

- une bêche légère et maniable : bien utile quand il s'agit de creuser un trou ou de devoir pelleter du compost (voir le test de la Fiskars light à bord pointu).

- un sécateur à crémaillère et à poignée tournante : indispensable au jardin (voir mon test du PowerGear X PX92 Fiskars).

- une tondeuse à main Fiskars Staysharp Plus : beaucoup moins polluante, mais tout aussi efficace et maniable qu'une tondeuse à essence (voir mon test ici).

Je pourrais encore vous citer de nombreux exemples de produits, mais le but n'est pas de remplir le garage ou l'abri de jardin, mais bien de trouver un cadeau qui sera utile.
J'espère que vous pourrez trouver dans cette liste, en fonction de votre budget, le cadeau qui fera plaisir autant à celui qui le reçoit qu'à celui qui l'offre....


Pour encore plus d'articles et de vidéos en 2018, soutenez mes actions sur Tipeee --> https://www.tipeee.com/ecolo-bio-nature









lundi 4 décembre 2017

Zoom sur la Monnaie du Pape



Pourquoi ai-je choisi de vous parler de la Monnaie du Pape (appelée aussi Herbe aux écus), cette fleur un peu tombée en désuétude, qui servait surtout à faire des bouquets secs ?

C'est vrai que c'est une bonne plante mellifère qui va attirer les abeilles et les papillons, mais ce n'est pas principalement pour cette raison. C'est tout simplement parce qu'elle se mange !

Hé oui ! La Monnaie du Pape (Lunaria annua) est une plante de la famille des Brassicacées, comme les choux ou les moutardes.

Elle peut être annuelle ou bisannuelle. On la sème au printemps, mais elle se ressème facilement. Donc, ensuite si on lui laisse la possibilité de monter à graines, on en retrouvera dans le jardin sans avoir besoin d'en ressemer.

En moyenne elle mesure 60 cm de haut, mais peut atteindre le double.




On peut manger les feuilles au printemps, en fin d'été et l'hiver et les racines en hiver ce qui est intéressant, car durant ces périodes il n'y a pas toujours beaucoup de variété au jardin. Les fleurs apparaissent à la fin du printemps et on peut les manger durant tout l'été.

Les feuilles et les fleurs ont un petit goût de moutarde et sont excellentes en salade et les racines un goût de radis. On peut manger ces dernières crues ou cuites.

Je ne sais pas pourquoi mais je pense que c'est une plante qui va redevenir à la mode...😉😉😉


(source images :  Fortinbras de nl, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1820451)



samedi 2 décembre 2017

Visite d'une forêt-jardin dans les Cevennes



Aujourd'hui je vous emmène visiter, en vidéo, un jardin-forêt (ou une forêt-jardin) dans les Cévennes :




...............
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...